Répertoire‎ > ‎

Lettres à Elise

Début août 1914, Jean Martin, l’instituteur d’un petit village auvergnat, doit partir à la guerre. Il quitte son épouse, Élise, et leurs deux enfants, Camille et Arthur. Les choses commencent bien : il retrouve à la caserne les amis avec lesquels il a fait son service militaire. A défaut d’enthousiasme, ils se réchauffent de camaraderie. Le soir, il adresse une première lettre à Élise. Elle lui répond. Et bientôt, à travers leurs courriers, se raconte leur histoire, le comique et le tragique des années de guerre, de l’amour à la révolte, de la tendresse au désespoir. Inspirée de correspondances réelles, Lettres à Élise offre un témoignage bouleversant sur la Grande Guerre et propose, loin des hommages officiels et des grands faits de l’Histoire, un drame familial intime et touchant.

Extrait

JEAN
Ah ! Le Belge, lui, il n’a pas l’air désolé. Il a l’air de bien l’aimer ta robe. Et aussi la ferme de Bonpa. Pour un peu, il me la faisait visiter comme s’il était chez lui. Tu crois que je ne vois pas les œillades qu’il te lance ? Les sourires que tu lui adresses ? Depuis combien de temps tu me mens ?

ÉLISE
Arrête.

JEAN
Ne me prends pas pour un imbécile.

ÉLISE
Arrête ! Comment oses-tu ?!! Tu crois que j’ai le temps de penser à ça ?! Tu… (Elle essaye de maîtriser sa colère) Tu peux imaginer ce qu’est vivre sans jamais avoir un seul instant pour soi ? Tout tenir à bout de bras ? Et se dire à chaque seconde que c’est impossible, que tu vas craquer ? Et ne pas le faire ? Parce que tu ne peux pas. Parce que tu dois tenir. Alors tu ne t’autorises même plus à penser. Les jours succèdent aux jours et tu ne vois plus que le travail et la fatigue. Moi aussi, je souffre. Seulement, je ne me plains pas pour ne pas te décourager. Je ne te demande pas de me remercier. Encore moins de m’admirer. Mais que tu ne trouves qu’à m’humilier ! C’est trop pour moi.

Impressions


Lettres à Elise est poignant. Et c'est tant mieux. Le public n'en ressort pas indemne.
(La Dernière Heure, le 5 août 2014)

C'est très beau , très sombre et terriblement émouvant. (F., Paris)

Bonjour..., Je ne suis pas un fan du théâtre..., mais là..., avec "Lettres à Elise" je suis sous le coup de l'émotion..., c'était fort..., très FORT..., grandiose! (C., Namur)

Lettres à Elise parvient, en très peu de lignes parfois, à nous envoyer dans les tranchées ou dans l’attente auprès de femme et enfants. Il y a des ruptures, de l’humour, de la violence, de la tendresse, de la solitude, de la cruauté. Et puis ce constat implacable, vertigineux, que tout cela était décidément complètement crétin. (S., Bruxelles)

Voici une pièce émouvante constituée par la correspondance entre Jean Martin et sa femme, Elise, emportés dans la tourmente de la guerre 14-18. La "Lettre à Elise" de Beethoven étant le symbole du profond amour qui lie les deux époux. Au niveau individuel, tous, petit à petit, tant au front que dans le village, prennent conscience de l'absurdité de la guerre à laquelle au départ ils avaient cru. Une pièce intimiste dans laquelle le pathétique est toujours mesuré et, de ce fait, particulièrement poignant. (C., Marseille)

Ce texte m'a particulièrement émue. Il est dans son genre très très réussi. L'écriture en est très discrète, mais incontestablement d'une redoutable efficacité. Le sujet n'est pas neuf, mais réduit là à l'essentiel avec une acuité qui le rend pédagogique et universel. Les personnages prennent chair et avec eux tout ce qu'ils traversent. (L., Poitiers)

Cette pièce est une belle leçon d'histoire, rythmée, intense et dramatique. Portées par des comédiens sincères et une équipe enthousiaste, les Lettres à Elise bouleverseront les spectateurs , quel que soit leur âge, parce qu'elle raconte la guerre au jour le jour, sur le terrain, par ceux qui la subissent et non par ceux qui la décident. (L'Appel, septembre 2014)

Edition

La pièce a été éditée en 2014 à compte d'auteur. Ce livre peut être obtenu sur demande auprès de l'auteur.

Traductions

La pièce a été traduite en anglais et en allemand. Ces textes peuvent être obtenus sur demande auprès de l'auteur.

En scène


Gesves, 7 juin 2014 - Avant-première (1) 

- Thorembais-les-Bégunines, 12-14 juin 2014 - Premières (3 représentations - 4)

- Thorembais-les-Béguines, 18-21 septembre 2014 - Reprise (4 représentations - 8 )

- Wavre, Institut Notre-Dame de la Providence, 23 septembre 2014 - tournée scolaire (1 représentation - 9)

- Thorembais-les-Béguines, 27-28 septembre 2014 - Reprise (2 représentations - 11)

- Waterloo, Ecole scandinave - 30 septembre 2014 - tournée scolaire (1 représentation - 12)

- Wavre, Ecole Notre-Dame - 13 octobre 2014 - tournée scolaire (1 représentation - 13)

- Arlon, Maison de la Culture - 15 octobre 2014 (1 rep. - 14)

- Court-St-Etienne, ITP - 20 octobre 2014 - tournée scolaire(1 rep. - 15)

- Bruxelles, Lycée Emile Jacqmain - 21 et 22 octobre - tournée scolaire (2 rep. - 17)

- Bierges, Le Verseau - 23 octobre - tournée scolaire (1 rep. - 18)

- Braine-l'Alleud, Athénée royal - 24 octobre - tournée scolaire (1 rep. - 19)

- Tubize, IPES - 5 novembre - tournée scolaire (1 rep. - 20)

- Tournai, Institut Saint-André - 16 décembre - tournée scolaire (1 rep. - 21)

- Braine-L'Alleud, Académie de musique - 17 décembre - 20 h - tous publics (1 rep. - 22)

- Wavre, IPES - 6 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 23)

- Namur, Institut Sainte-Marie - 8 et 9 janvier 2015 - tournée scolaire (2 rep. - 25)

- Bruxelles, Collège de la Fraternité - 12 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 26)

- Gembloux, Collège Saint-Guibert - 13 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 27)

- Wavre, IPES - 15 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 28)

- Gembloux, Collège Saint-Guibert - 16 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 29)

- Jodoigne, CEPES - 19 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 30)

- Tubize, Collège Saint-François d'Assise - 20 janvier 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 31)

- Walhain - 22 mars 2015 - tout public (1 rep. - 32)

- Dion-le-Val - 29 mars 2015 - tout public (1 rep. - 33)

- Huy, Institut Sainte-Marie - 27 avril 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 35) 

- Le Roeulx, Institut Saint-Joseph - 11 mai 2015 - tournée scolaire (1 rep. - 36) 

- La Charité sur Loire (France), Festival du Mot - 31 mai 2015 - lecture (1 rep. - 37) 

- Stavelot, Festival de Stavelot - 11 juillet 2015 - 18h00 - tous publics (1 rep. - 38)

- Spa, Festival de Spa - 9 et 10 août 2015 - tous publics (3 rep. - 41)

- Thoricourt, Festival Théâtre au Vert - 22 août 2015 (1 rep. - 42)

- Chastre - 6 septembre 2015 - tous publics (1 rep. - 43)

- Bertrix, Centre culturel de Bertrix - 24 septembre 2015 (1 rep. - 44)

- Ittre, Théâtre de la Valette - 1er au 4 octobre 2015 - tous publics (4 rep. - 48)

- Perwez, Centre culturel de Perwez - 10 octobre 2015 - tous publics (1 rep. - 49)

- Louvain-la-Neuve - du 13 au 30 octobre 2015 - 16 représentations dont 3 scolaires - (16 rep. - 65) 

- Jodoigne, Chapelle - 14 novembre 2015 - (1 rep. - 66)

- Arlon, Maison de la culture 12 janvier 2016 - (1 rep. - 67)

Rixensart - 1 er février 2016 (1 rep. - 68)

- Braine L'Alleud, Collège Cardinal Mercier - les 16 et 17 février 2016 (3 rep. - 71)

- Jupille - 18 et 19 février 2016 (2 rep. - 73)

- Braine-l'Alleud, Riva Bella - 23 février 2016 (1 rep. - 74)

- Jodoigne, Institut Saint-ALbert - 25 février 2016 (1 rep. - 75)

- Ottignies, Collège du Christ-Roi, 1er mars 2016 (1 rep. - 76)

-Nivelles, Waux-Hall, 14 et 15 février 2016 (2 rep. - 78)

- Waterloo, 22 avril 2016 (1 rep. - 79)

- Beauvechain, 11 mai 2016 (1 rep., 80)

Fernelmont, sous chapiteau avec interprète des signes, 29 mai 2016 (1 rep. 81)

- Waterloo, 16 octobre 2016 (1 rep. - 82)

- Bruxelles, Théâtre Poème 2, les 20, 21 et 23 octobre 2016 (3 rep. - 85)

- Viroinval, Centre Culturel, les 7 et 8 novembre 2016 (2 rep. - 87)

- Quaregnon, Maison culturelle, le 10 novembre 2016 (2 rep. - 89)

- Jodoigne, Chapelle Bon Pasteur, le 29 novembre 2016 (1 rep. - 90)