© 2017 - JEAN-FRANCOIS VIOT - avec l'aide indispensable de Wix.com

Résumé

Paris, milieu du XIIe Siècle. Tandis qu'Abélard se profile comme le prochain recteur de l'Université de Paris, une jeune étudiante se présente dans sa salle de classe en prétendant devenir son élève. Abélard s'en moque : elle n'est qu'une femme. Elle ne peut apporter que le trouble au sein d'une école réservée par l'inconscient du siècle aux hommes. Mais lorsque la candidate se dévoile, Abélard se montre moins rude. Proies d'un monarque jaloux et d'un oncle imbécile, Abélard et Héloïse marchent droit à leur perte.

Héloïse et Abélard

Extrait

LOUIS :

Madame, s’il vous plaît, laissez entrer chez vous…

Un poète, un mendiant, un insensé, un fou.

Je n’ai rien que mon cœur à offrir en cadeau.

Je ne suis pas charmant et je ne suis pas beau.

Je ne suis après tout qu’un rat d’humanité,

Qu’un nain vulgaire et sec devant votre beauté.

Mais j’ai à vous offrir des champs entiers de fleurs.

Des roses d’affection, des bouquets de chaleur.

Et si vous pouviez voir l’intérieur de mon âme

Vous en soupireriez de plaisir. Oui. Madame.

Je suis celui qui passe et qui vous a croisée,

Qui ne demande enfin qu’un seul de vos baisers.

Et si je suis venu vous surprendre aujourd’hui

Donnez-moi un sourire et après, je m’enfuis.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now