© 2017 - JEAN-FRANCOIS VIOT - avec l'aide indispensable de Wix.com

Présentation

Les archives du chanoine et mathématicien Georges Lemaître, conservées sur le site de l’Université catholique de Louvain, recèlent de nombreux trésors en matière de recherche scientifique. Mais se trouvent dans ce corpus deux ou trois pièces rares, dont le contenu étonne. Ainsi peut-on classer au rang des curiosités les notes manuscrites au sujet de la paternité des œuvres de Molière, derrière lequel le cosmologiste voulait voir rien moins que Louis XIV.

Certains pratiquent les mots croisés, d’autres jouent aux cartes, d’autres encore se font numismates ou philatélistes.

 

Georges Lemaître, lui, cosmologiste et artisan de la théorie de l’atome primitif, plus communément appelée  «Big Bang», a un passe-temps pour le moins original. Après avoir découvert que certains mettent en cause la paternité des œuvres de Molière, il se divertit des mathématiques en se plongeant dans Tartuffe et Le Misanthrope. Son but? Prouver que Jean-Baptiste Poquelin avait un mystérieux et puissant collaborateur.

L’édition des textes est précédée d’une étude croisée établie par Dominique Lambert et Jean-François Viot. 

Georges Lemaitre

Une paire de Molière(s)

Edition

Ce livre est disponible ici : 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now